Mon premier savon saponifié à froid : recette archi-simple (5% surgras)

Je me suis officiellement lancée toute seule dans la fabrication de savons saponifiés à froid ! Je vous explique dans cet article quelle recette j’ai utilisée et pourquoi il ne fait pas avoir peur de se lancer.

Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)

Mes appréhensions et la peur de me lancer

Le savon saponifié à froid, ça m’avait toujours fait un peu peur. Manipuler de la soude caustique, le truc qui peut potentiellement te brûler la peau en mode bien violent, je trouvais pas ça vraiment sexy.

À l’époque (il y a genre 2 ans, peut-être ?), j’avais décidé de m’inscrire à un atelier chez Senz, donné par Rudy de la savonnerie Olila. J’avais passé un super moment mais au final le savon était réalisé par Rudy. Notre rôle dans la recette n’avait consisté qu’à ajouter l’huile pour le surgraissage, les micas et les huiles essentielles. Bref, le côté « aventurier », on ne l’avait pas vraiment eu. Ça se comprend, vive les dangers pour le client et les risques de plainte par la suite. Hum hum…

Après le workshop, je ne me suis pas lancée. Je trouvais ça toujours « trop dangereux » et je ne me sentais pas encore assez experte que pour le faire.

Puis, j’ai vu les chefs-d’oeuvre de ma copine québécoise, Marie Mousse. Partie d’une base de savon toute simple comme moi, elle arrive maintenant à vous faire des choses qu’on aurait presque envie de manger. Je vous conseille d’ailleurs sa page Facebook. Vous allez adorer.

Et là, je me suis lancée… en commençant par une recette simple pour maîtriser d’abord la technique et les calculs. Et franchement, je me suis rendue compte que j’avais un exagéré de ne pas avoir essayé plus tôt. Tant qu’on est dans un endroit aéré et qu’on n’essaie pas de faire autre chose pendant qu’on fait des savons, le risque est assez peu présent.

Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)

Pourquoi j’ai décidé de commencer par une recette ultra simple…

Faire du savon saponifié à froid, ça demande à la fois de la prudence (à cause de la soude caustique), de réflexion (un peu de calcul en mode Einstein) et de la minutie (on ne fait pas n’importe quoi, au risque que cela devienne dangereux).

Pour faire un savon, il faut suivre les étapes de manière bien précise (ex : la soude dans l’eau, et JAMAIS l’inverse) et faire des calculs au préalable pour connaître précisément le pourcentage de soude qu’il faut intégrer dans sa préparation.

Bref, autant commencer par quelque chose de simple et faire des fantaisies petit à petit. On ne commence pas à faire des macarons quand on ne sait pas encore battre des œufs en neige, il me semble. Si ?

Ma recette ultra-simple de savon saponifié à froid (avec 5% de surgras) – 1 kg

Le matériel

  • 2 pichets en plastique, résistant à la chaleur (contenance 2 L)
  • 1 pichet plus petit pour peser la soude
  • Une balance de cuisine (précision 1g)
  • Des lunettes de protection
  • Des gants en plastique
  • Des vêtements pour vous protéger (t-shirt manches longues, pantalon, chaussures fermées)
  • Un masque
  • Un fouet en inox
  • Un mixeur électrique
  • Un casserole en ixox
  • Un moule pour 1 kg de préparation de savon
  • Une spatule en caoutchouc
  • Du papier essuie-tout

Les ingrédients

  • Beurre de karité (200 g)
  • Huile d’Olive (500 g)
  • Huile de coco (300 g)
  • Soude caustique (140 g)
  • Eau du robinet (325 g)

La préparation

  1. Peser l’eau dans un pichet de 2L
  2. Peser votre soude dans le pichet plus petit.
  3. Mettez la soude dans l’eau (et surtout pas l’inverse !). Mélangez jusqu’à dissolution totale de la soude. Laissez refroidir
  4. Pesez vos huiles solides (karité + coco) et faites les fondre au bain-marie.
  5. Quand vos huiles ont fondu, ajoutez l’huile d’olive.
  6. Quand vos 2 préparations (huile + eau/soude) ont atteint entre 38 et 48°C chacune, mélangez les deux préparations en ajoutant le mélange eau/soude dans l’huile.
  7. Dans un premier temps, mélangez la préparation avec votre fouet en formant des 8, puis mixez jusqu’à ce que vous retrouviez une trace (voir photo)
  8. Incorporez votre préparation dans votre moule
  9. Ajoutez un film alimentaire en plastique par dessus pour éviter …
  10. Laissez reposer entre 24h et 48h que votre savon ait durci pour le démouler et découpez-le.
  11. Laissez reposer minimum 4 semaines.

Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)

Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)
Si vous avez des huiles et beurres dures, faites les fondre au bain-marie avant de commencer.
Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)
Vous trouvez de la soude caustique dans les magasins de bricolage. La composition doit être faite d’hydroxyde de sodium pure.
Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)
Utilisez des gants et des vêtements longs. C’est important !
Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)
Soude dans l’eau (SAL) et eau/soude dans l’huile. TOUJOURS.
Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)
Dès que vous voyez la trace, ajoutez les micas, huiles pour le surgraissage et les huiles essentielles. Puis, mettez la préparation dans le moule. N’attendez pas au risque que votre préparation épaississe rapidement.
Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)
J’ai trop mixé après avoir vu la trace. Résultat : ma préparation était un peu trop épaisse.
Mon premier savon saponifié à froid : ma recette ultra simple (5% surgras)
En ajoutant un film plastique au dessus de votre préparation, vous évitez un dépôt de soude lors de la cure.

 

Suivez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

(Visited 450 times, 1 visits today)

1 Comment

  1. Alessak 30 octobre 2016 at 11:00

    Moi aussi ça me fait peur mais tu me donne envie 🙂

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *