Mon opération de la myopie : appréhensions et Jour J

Il y a tout juste 2 semaines, je me faisais opérer de la myopie. Cela faisait plusieurs années que j’y pensais mais j’avais peur… Comme beaucoup d’autres patients, en fait. Et puis, j’ai décidé de me lancer grâce aux témoignages d’autres aventuriers. Alors, j’ai décidé de vous relater aussi mon expérience à moi.

Début août, je prenais courageusement le combiné pour appeler la clinique qui allait m’opérer. « Si j’appelle maintenant, je n’aurais un rendez-vous qu’en fin d’année », me dis-je. Haha quelle comique. Non évidemment, l’opération allait avoir lieu un mois après, le 7 septembre 2016 exactement.

Quand la secrétaire m’a annoncé cela, j’ai senti le stress monté : « alors on y est ! Et plus vite que ce que je n’aurais pensé ». Lors de ce coup de fil, je prenais d’abord le rendez-vous pré-opératoire, pour savoir si j’étais opérable, quel type d’opération j’allais subir. Et pour ne pas perdre de temps, la secrétaire me proposait également de prendre déjà un rendez-vous pour l’opération 2 jours après.

Mes appréhensions

Les yeux, c’est pas rien. Si ça rate, ça rate. Pas moyen de revenir en arrière. Moi qui n’avais jamais été opérée (les dents de sagesse, ça compte ?), passer directement à l’opération des yeux, c’est genre conduire un camion sans avoir jamais conduit de voiture.

Lors de mes recherches sur l’opération, je voulais en savoir juste assez pour ne pas connaître tous les détails mais ne pas arriver non plus la fleur au fusil. Je savais donc que ça allait prendre 10 à 20 minutes top chrono. Que l’opération de l’œil en elle-même allait être archi rapide (le laser opère genre 30 secondes seulement, par œil). On allait m’opérer d’abord l’œil droit, par convention, puis l’œil gauche. Écarteur, machin pour maintenir l’œil, laser, fini.

En savoir aussi « peu »sur l’opération en elle-même, ça a été crucial pour moi. Je savais que le pourcentage que l’opération rate était infime. Impossible de tomber aveugle et, si cela ratait, j’avais moins d’1% de chance de devoir refaire l’opération.

Mon opération de la myopie au lasik - témoignage - appréhensions et jour-j - Crik+Crak

Le jour de l’examen pré-opératoire

Deux jours avant l’opération, j’ai donc été à la clinique pour suivre les examens pré-opératoires. Tout est easy. On teste avec des machines la tension de l’œil, l’épaisseur de la cornée, la correction des yeux,… Tout est mécanique, on ne touche même pas votre œil. C’est magique : rapide, indolore. Vous devez cependant venir accompagné(e) car on vous met des gouttes qui dilatent votre pupille. Après, vous êtes super ébloui(e) très rapidement.

Résultat : je suis opérable. « A piece of cake », comme me dit le chirurgien. Je serai donc opérée avec la méthode Lasik. Ouf, en gros, c’est la plus « légère ». Celle où le lendemain, tu ne sens plus rien !

Le jour de l’opération Lasik

8h30 : Mon rendez-vous était prévu le mercredi 7 septembre 2016 à 8h45. J’y arrive un peu plus tôt. Dès que j’entre, je paie (3250€ pour les 2 yeux. BIM !) et on me donne un calmant (un Xanax 0,25mg). Je sens très vite que je me détends (une histoire de 30 minutes). J’attends qu’on m’appelle dans la salle d’attente.

9h20 : On me refait les tests de vue et quelques tests déjà réalisés le lundi pour s’assurer que tout est en ordre et que les résultats sont toujours les mêmes. Ces examens sont faits au total 2 fois par une machine, 2 fois par le médecin. Pour être vraiment sûrs que les résultats ne changent pas. J’attends à nouveau dans la salle d’attente.

10h00 : On m’appelle dans la salle pré-opératoire. Je dépose mes affaires (lunettes, sac, veste,…) dans un casier. On me demande de mettre une charlotte sur les cheveux et de protéger mes chaussures avec ces charlottes aussi (quel est le nom pour les pieds ?). On m’administre des gouttes anesthésiantes pour les yeux. J’attends ensuite sur un fauteuil pendant 30 minutes.

10h30 : J’entre dans la salle d’opération et m’allonge sur l’espèce de lit en dessous de la machine-laser. Les infirmières – super gentilles – me détendent en me racontant des blagues. On m’administre à nouveau des gouttes anesthésiantes mais plus puissantes, j’imagine. Puis, tout se passe comme prévu : œil droit puis œil gauche. Écarteur, machin pour maintenir l’œil, laser. Fini.

10h45 : je sors de la salle opératoire et retourne m’installer sur le fauteuil-lit. On me donne des lunettes de soleil protectrices type « Robocop », que je devrai garder 24h non stop puis uniquement la nuit pendant 7 jours.

11h : je quitte la clinique.

Durant les 2 heures qui vont suivre : mes yeux vont beaucoup pleurer. Mes yeux vont piquer. Je prendrai un dafalgan forte et m’effondrerai sur le lit pour y dormir.

14h : je me réveille, je vois clairement et sans lunettes ! Je n’ai plus mal. Juste une mini gène, comme un cheveu dans l’oeil mais rien qui ne donne envie de le chipoter.

20h : je ne sens déjà quasiment plus rien

Le lendemain : je ne sens vraiment plus rien du tout et je vois clairement (je suis à 80% du résultat final).

Mon opération de la myopie au lasik - témoignage - appréhensions et jour-j - Crik+Crak

Deux semaines après… mes conseils

Je souhaiterais écrire un nouvel article sur mon opération d’ici 6 mois car il parait que l’opération est réellement stabilisée au bout de 3 mois, environ.

Si la première semaine, j’avais l’impression que mon œil avait encore du mal avec son nouvel auto-focus et que je voyais flou de près. Maintenant, au bout de 2 semaines, c’est vraiment miraculeux. Je vois tout nettement et même mieux qu’avec mes lunettes. Mes yeux sont cependant parfois un peu sec mais je dois prendre des gouttes pendant 6 semaines.

Si vous désirez vous faire opérer, je vous conseille de ne pas vouloir en savoir trop sur l’opération en elle-même. Évitez les vidéos très réalistes de l’opération. Sachez simplement que si l’opération en elle-même est fort désagréable, c’est rapide, totalement indolore et vraiment miraculeux. Je vous la conseille vraiment.

Mon opération de la myopie au lasik - témoignage - appréhensions et jour-j - Crik+Crak

Infos pratiques (clinique, prix)

Au cas où cela vous intéresse, je me suis faite opérer à la clinique « Focus Eye Clinic » à Wemmel, au Nord de Bruxelles. Cette clinique est réputée à Bruxelles et je connais de nombreuses personnes qui s’y sont faites opérer et qui en sont ravies.

Cela m’a coûté au total 3250€ pour les deux yeux. Incluant l’opération, l’examen J+1 et J+2 et l’opération 2 si nécessaire (qui n’a pas été nécessaire pour moi). C’est une somme importante mais personnellement j’avais la possibilité d’être remboursée en partie. Une paire de lunettes, avec verres affinés, me revient minimum à 500€. Le calcul était pour moi très vite fait.

L’examen pré-opératoire m’a coûté 145€.

L’opération n’est pas remboursée par la mutuelle.

Il est important de venir accompagné(e) et idéalement en voiture.

 

Mon opération de la myopie au lasik - témoignage - appréhensions et jour-j - Crik+Crak

Suivez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

(Visited 55 times, 1 visits today)

2 Comments

  1. lucas 29 septembre 2016 at 15:18

    merci pour ton témoignage
    n’hésite pas à mettre à jour ds 6 mois 🙂

    Reply
    1. CrikCrak 23 octobre 2016 at 20:46

      Je n’hésiterai pas 😉

      Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *