7 astuces pour dire adieu aux cheveux aux racines grasses et pointes sèches et fourchues

Après 1 an et demi de traitement bio/slow/naturel sur ma crinière, je peux enfin le dire : j’ai littéralement dit adieu à mes cheveux aux racines grasses et pointes sèches et fourchues. Je vous partage ici mes astuces.

[ Bioty ] 7 astuces pour dire adieu aux cheveux aux racines grasses et pointes sèches et fourchues - Crik+Crak

1. Adieu shampoing à base de silicone, bonjour shampoing bio

Dites adieu aux shampoings traditionnels bourrés de silicone. Pourquoi ? Parce que le silicone qui vous gaine les cheveux et vous font croire que votre cheveu est nourri et réparé ne fait qu’enfermer le cheveu dans une fine pellicule qui étouffe le cheveu. Résultat ? Votre cheveu ne respire pas et vous avez plus rapidement des fourches.

2. Rituel aloe vera et huile de coco

Un autre de mes secrets pour nourrir mes cheveux et éviter qu’ils ne s’assèchent est de faire un léger masque 20 minutes voire une nuit avant mon lavage de crinière.

Pour ce faire, j’applique un rien d’huile de coco sur la pointe de mes cheveux (les pointes ne doivent pas être grasses, l’huile doit simplement apportée une fine pellicule de gras). J’applique ensuite de l’aloe vera généreusement sur les pointes.

Je laisse poser 20 minutes minimum et je lave (voir comment je fais dans le point 3).

3. J’arrête de me laver les pointes

« Quoi ?!? Mais c’est dégueulasse ! »

Non, non. Petite explication : ce qui salit vos cheveux, c’est la pollution et le sébum. Or, le sébum est sécrété au niveau du crâne. Pour que votre sébum atteigne vos pointes, il faut plusieurs semaines ! Pour se laver correctement les cheveux, il faut donc se shampouiner au niveau du crâne et pas les pointes. Les pointes sont lavées par le rinçage final, qui profite du mélange d’eau et de savon utilisé pour le crâne.

4. Un bon masque ou après-shampoing bio, si nécessaire

Si vous avez les cheveux crépus ou abîmés par les colorations chimiques, je vous conseille de nourrir et protéger vos cheveux à l’aide d’un masque maison ou bio. On oublie les masques à base de silicone !

Si vous voulez vous éviter la galère d’un masque naturel entièrement fait maison, je vous conseille le masque capillaire d’Aroma-Zone ou, si vous passez par l’Allemagne, le shampoing et après-shampoing  à l’avocat de la marque Alverde.

5. J’espace mes lavages

Les racines grasses sont dûs à une trop grande fréquence de lavage de crinière. Le crâne, qui se retrouve trop souvent sans sébum, fabrique davantage de sébum pour se protéger. Plus on lave, plus le sébum apparaît. Espacez donc vos lavages pour que vos racines respirent. L’idéal est de les laver 1 à 2 fois par semaine. Pas plus.

Pour espacer vos lavages, je vous conseille le rhassoul,un shampoing bio doux ou le shampoing sec mais aussi les coiffures pour camoufler (un chignon ou une queue de cheval). Attention à ne pas vouloir aller trop vite en démarrant directement une cure sans lavage de plusieurs jours voir semaines. Le sébum étouffe les racines et provoque aussi la chute des cheveux. L’idée est de trouver le juste équilibre.

6. On évite les lisseurs et boucleurs électriques

Les lisseurs et boucleurs électriques utilisent la chaleur pour dompter le cheveu. A la longue, ils brûlent le cheveu et l’affaiblissent.

Évitez donc leur utilisation trop fréquente, préférez l’occasionnel. N’oubliez pas de prendre soin de vos cheveux après avec un bon masque réparateur.

7. Pas de miracle, il faut aussi couper

Si grâce aux trucs et astuces ci-dessus, j’ai remarqué que mes cheveux fourchaient nettement moins vite et étaient plus sains qu’avant, il n’y a pas de miracle. Il faut couper de temps en temps nos pointes. Les astuces ci-dessus devraient cependant vous aider à espacer vos visites chez le coiffeur 😉

 

Suivez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

(Visited 268 times, 1 visits today)

2 Comments

  1. Esmerine 26 mars 2016 at 13:33

    Coucou Miss,
    Je suis passée au naturel il y a un peu plus d’un an et j’ai quasiment la même routine que toi. J’ai réussi à bien espacer mes shampoings alors qu’à l’époque du « traditionnel » je faisais un shampoing tous les deux jours, voire tous les jours, et mes racines étaient ultra grasses ! Je devais faire énormément de soins, bref, un calvaire !
    Aujourd’hui, je suis bien contente d’être passée au naturel. Idem pour les colorations qui me provoquaient des plaques et autres joyeusetés… J’ai dit bonjour au Henné et je ne regrette pas mon choix.
    Ton article est clair et plein de bon sens ! J’aime beaucoup te lire de façon générale, même si je ne commente pas toujours.
    Je te souhaite un excellent week-end de Pâques 🙂

    Reply
    1. Mélodie 3 avril 2016 at 08:19

      Merci Esmerine pour ton commentaire :-*

      Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *