Je fais mon déo moi-même : recette

Cela fait maintenant un an que je n’achète plus les déodorants vendus dans le commerce. Ils sont bourrés d’aluminium, élément pas mal controversé en ce moment puisqu’il pourrait être cancérigène… Mais à côté de l’aluminium, il y a bien d’autres éléments chimiques dont je préfère me passer… Alors pourquoi ne pas faire son déodorant soi-même avec des ingrédients na-tu-rels.

Quand on lit la notice d’un déodorant standard vendu dans un grand magasin, voici ce qu’on lit dans la liste des ingrédients :

Aqua, Aluminium Chlorohydrate, PPG-15 Stearyl Ether, Steareth-2, Staerth-21, Aluminium Sesquichlorohydrate, Parfum, Zinc Citrate, Menthoxypropanediol, Persea Gratissima Oil, Trisodium EDTA, Limonene, Linalool, Coumarin, Geraniol.

Sympa, non ?

J’ai cherché à changer de déodorant pour une formule plus naturelle il y a 2 ans déjà. A l’époque, j’avais testé la pierre d’alun mais cela ne fonctionne pas du tout chez moi. Par la suite, j’ai utilisé pendant longtemps le déodorant Aromaco de Lush, qui est vraiment parfait. Mais depuis peu, l’amoureuse d’arts créatifs que je suis a décidé de fabriquer ses déodorants soi-même.

Un déodorant au citron vert maison : la recette

Déodorant maison coco/citron vert - Crik+Crak

Pour faire un déodorant maison, il faut un peu de matériel :

  • De l’alcool à 70% pour désinfecter son matériel (dans une bouteille en spray que vous pouvez acheter chez Ikea ou Casa, par exemple).
  • 2 bocaux de confiture vide… et propre, évidemment
  • Une petite casserole
  • Une balance de précision à 0.01g
  • Un mini fouet ou une fourchette
  • Une petite cuillère
  • Une pince à linge (ou éviter de vous bruler les doigts lors du bain-marie)
  • Un moule en silicone pour cake ou un stick déodorant acheté exprès.
  • Un stick pour déodorant ou un roll-on (optionnel)

Et quelques ingrédients :

  • 6 g de cire de candellila (pour solidifier le déodorant)
  • 41 g d’huile de coco (pour nourrir votre peau et éviter qu’elle ne s’assèche à cause du bicarbonate)
  • 33 g de bicarbonate de sodium (super agent déodorant)
  • 17 g de fécule de maïs (facilite l’adhésion sur la peau)
  • 1 g d’oxyde de zinc (antiseptique)
  • 1 g d’huile essentielle de citron vert (purifiant, antibactérien)

Avant de commencer, quelques précautions à connaître

Afin d’éviter toutes bactéries dans votre préparation, nettoyez bien votre plan de travail, vos mains et désinfecter votre matériel avec l’alcool à 70%. Les produits aqueux, comme l’huile de coco, par exemple, peuvent facilement absorber les bactéries lors de la préparation…

Si vous utilisez un moule en silicone, évitez de prendre un moule que vous comptez réutiliser pour la cuisine.

La confection

  1. Pesez votre cire et l’huile de coco dans un pot à confiture.
  2. Faites de même dans un deuxième bocal dans lequel vous mettez le bicarbonate de soude, le fécule de maïs et l’oxyde de zinc.
  3. Ecrasez bien les poudres pour être sur qu’il ne reste aucun morceau.
  4. Faites fondre l’huile de coco et la cire de candellila au bain-marie. Attention, le bol a tendance à vouloir se retourner, évitez cela en le tenant avec une pince à linge.
  5. Lorsque la cire est fondue, retirez le bocal de l’eau et ajoutez et mélangez rapidement la poudre en plusieurs fois.
  6. Ajoutez l’huile essentielle, mélangez et coulez rapidement votre préparation dans un moule ou dans un stick à déodorant.
  7. Placez au frigo le temps que cela refroidisse.

Bon à savoir

Mieux vaut garder ce déodorant au frigo dans une boîte ou dans du papier cuisson car il a tendance à fondre rapidement si la température est trop chaude, comme en été.

Si cela vous ennuie de garder votre déodorant au froid, retirez simplement la cire de candellila de votre recette et gardez le déodorant sous forme liquide, que vous utiliserez avec un roll-on spécialement acheté pour l’occasion.

Le déodorant sent un peu le cupcake coco/citron, qui peut plaire ou déplaire. Sachez que l’odeur ne reste pas une fois sur votre peau.

Ce déodorant marche à merveille et hydrate en même temps votre peau.

L’huile essentielle de citron vert est photosensibilisant. Il n’y a ici qu’1g, cela ne devrait pas vous poser de problèmes. Mais l’été, vous pouvez opter plutôt pour l’huile essentielle de palmarosa.

Génial, non ?

(Visited 906 times, 1 visits today)

31 Comments

  1. gingembre & chocolat 5 octobre 2014 at 17:18

    très sympa !!!! j’aime l’esprit de ta démarche 🙂
    bisous
    laurence

    Reply
    1. Mélodie 5 octobre 2014 at 17:24

      Merci Laurence 🙂 L’aluminium est une vraie crasse… Selon les scientifiques, il pourrait être à l’origine du cancer du sein, des ganglions et même de l’Alzheimer. Bref, j’essaie de combiner l’utile à l’agréable 😉

      Merci pour ton passage et ton commentaire en tout cas !
      Mélodie

      Reply
      1. Mélusine 30 novembre 2014 at 23:13

        Bonsoir Mélodie, un petit mot à propos de l’huile essentielle de citron (et tous les zestes, d’ailleurs); c’est une he photosensibilisante, ça signifie qu’elle va provoquer des brûlures si la peau est exposée au soleil dans les 48h qui suit son application, et cela peut arriver dès 1% de dilution. Dans ta recette on est à 2%…
        Bon, je sais, on se met rarement les dessous de bras au soleil 😉 n’empêche, un coup de soleil à cet endroit doit être particulièrement pénible…
        On recommande plutôt l’he de palmarosa (dosée à 1% c’est suffisant normalement) (mais à éviter pdt la grossesse pq urétotonique)
        c’est une anti-bactérienne puissante à large spectre (ce sont les bactéries qui donnent une odeur désagréable à la transpi) et elle est fongicide aussi, (et antivirale, et cicatrisante…)
        Il y a aussi l’he de Géranium (qui sent la rose…) qui est en plus astringente, ce qui peut être un plus si on à une transpiration humide…
        Bien a toi!

        Reply
        1. Mélodie 30 novembre 2014 at 23:18

          Hello Mélusine,

          Bon à savoir ! J’updaterai la recette 🙂

          Bonne soirée !
          Mélodie

          Reply
  2. warnimont marie noelle 12 avril 2015 at 07:56

    Je vais moi aussi commencer à faire mes produits moi meme. Cette semaine j’ai fait mon produit de lessive , pour voir. Merci de tes explications concernant la composition des produits

    Reply
    1. Mélodie 12 avril 2015 at 11:04

      Chouette ! Tu vas voir c’est génial. Il y a la fierté de faire soi-même, les super résultats et en plus c’est meilleur pour ta santé et pour l’environnement 😉
      Bon amusement !

      Reply
  3. Virginie 21 avril 2015 at 12:00

    Pouvez vous me dire ou vous avez acheter le roll on à remplir ?
    Merci

    Reply
  4. Magali 21 avril 2015 at 12:08

    Bonjour Mélodie,

    Je viens de te voir à l’émission La quotidienne et cela m’a vraiment donné envie de réaliser mon propre déo !
    Peut-on remplacer la cire de Candellila par de la cire d’abeille ? Mon père est apiculteur…

    Sur quel site te procures-tu tes ingrédients ?

    Merci !

    Reply
    1. Mélodie 21 avril 2015 at 12:15

      Oui ! La cire doit être bien dure. C’est elle qui va durcir le mélange et l’empêcher de fondre trop rapidement. Pense à garder ton déodorant au frigo pour le garder bien dur et le conserver plus longtemps 😉
      Je suis une grande fan d’Aroma-Zone… tu trouves tout avec un super rapport qualité/prix. http://www.aroma-zone.com/
      Bon amusement ! 😉

      Reply
  5. Gaelle 21 avril 2015 at 12:16

    Bonjour,
    je pense que je vais utiliser cette recette pour faire un déo maison ! Mais, pour l’application, on l’utilise comme ça, pas besoin de le chauffer avant ni rien ? Merci !

    Reply
    1. Mélodie 21 avril 2015 at 12:23

      Si tu optes pour la version dure (avec la cire), non. Juste bien le garder dans le frigo pour le conserver et l’empêcher de fondre un peu à cause des chaleurs de l’été. Si tu optes pour la version liquide (sans cire et dans un roll-on), garde-le à côté d’une source chaude (fenêtre, radiateur,…).

      Reply
  6. Magali 20 mai 2015 at 08:58

    Bonjour,

    L’oxyde de zinc n’est-il pas un produit toxique ? Peut-on le remplacer par autre chose dans cette recette ?

    Merci !

    Magali

    Reply
    1. Mélodie 20 mai 2015 at 09:25

      Non il n’est pas toxique. Si je me rappelle bien le professeur en chimie dans l’émission où je suis passée pour présenter ma recette me confirmait. Mais il n’est pas indispensable. Si tu veux , tu peux ne pas en mettre dans la recette 🙂

      Reply
      1. Magali 20 mai 2015 at 09:46

        Merci pour la réponse rapide !

        Reply
  7. Magali 7 juin 2015 at 12:28

    Bonjour !

    ça y est ! J’ai réalisé mon déo ! Il ne reste plus qu’à le tester sur plusieurs jours…
    Par contre, comment faire pour nettoyer les ustensiles ?

    Merci !

    Magali

    Reply
    1. Mélodie 7 juin 2015 at 21:29

      Chouette ! J’espère qu’il vous conviendra autant qu’à moi 😉
      Pour nettoyer vos ustensiles : d’abord retirez le plus gros avec un morceau de sopalin, sinon vous allez boucher vos canalisations. Une fois que le gros est nettoyé avec le sopalin, nettoyez simplement avec de l’eau chaude et du produit vaisselle comme pour une vaisselle normale. La prochaine fois que vous les utiliserez, n’oubliez pas de les désinfecter avec un spray rempli d’alcool à 70°C 😉

      Reply
  8. MArion 10 juin 2015 at 09:41

    Hello,
    Ta recette me plait ! Je vais essayer. Par contre j’ésite entre le roll-on et le stick. Etant donné que l’huile végétale de coco est solide en dessous de 25°, le déo n’est’il pas trop solide pour le mettre dans un roll on ?

    Reply
    1. Mélodie 10 juin 2015 at 10:18

      Salut Marion,
      Pour le roll-on, ce que je fais c’est qu’en hiver, je le laisse près du radiateur; l’été, près d’une fenêtre exposée au sud.
      Je t’avoue que le roll-on, c’est surtout quand je voyage. Sinon, j’utilise le stick, que je laisse dans mon frigo pour être sure qu’il reste bien dur.

      Reply
      1. Magali 11 juin 2015 at 18:24

        Bonjour,

        Cela fait maintenant plusieurs jours que je teste mon déo réalisé par mes soins, je suis épatée par son efficacité ! C’est fou d’arriver à un tel résultat avec des éléments entièrement naturels ! Je l’ai fait en stick dur que je conserve au frigo, mais je cherche maintenant à le faire aussi en roll-on pour les voyages, mais je ne sais pas si ça sera assez liquide…
        En tous cas, merci pour cette recette !

        Magali

        Reply
        1. Mélodie 11 juin 2015 at 20:57

          Yeah ! Merci pour ton retour, Magali !
          J’ai encore 2-3 recettes de déodorants liquides à tester… Je les publierai sur le blog d’ici peu. Ça peut être une alternative pour toi…
          Mélodie

          Reply
          1. Magali 12 juin 2015 at 19:57

            oui, effectivement, j’attends tes autres recettes avec impatience !

  9. Helene 4 août 2015 at 16:56

    Bonjour,
    Utilises tu de l huile de coco liquide ou solide?
    cordialement
    Hélène

    Reply
    1. Mélodie 4 août 2015 at 20:45

      Bonjour Hélène,
      J’utilise de l’huile de coco solide, que je fais fondre au bain-marie.
      L’huile de coco se liquéfie aux alentours des 23-25°C.
      Je sais qu’il existe des huiles de coco qui restent toujours liquides (= fractionnées) mais elles n’ont pas les mêmes propriétés que l’huile de coco solide. L’huile de coco solide va venir protéger et nourrir ta peau de l’agression que peut causer le bicarbonate de soude (qui assèche).

      Bien à toi,
      Mélodie

      Reply
  10. Harari Aviva 4 août 2015 at 20:24

    je suis très intéressée par faire le déodorant, je n’habite pas la France, puis-je utiliser la cire d’abeilles à la place de la cire de candellila ? où trouve- t’on l’oxide de zinc ?.

    Merci de me répondre, afin que je puisse fabriquer à mon tour le déodorant.
    Aviva

    Reply
    1. Mélodie 4 août 2015 at 20:30

      Bonjour Aviva !
      Pas de souci pour la cire d’abeilles 😉
      J’achète l’oxide de zinc sur Aroma-Zone mais tu risques d’avoir des frais de port exorbitants si tu n’habites pas en France ou Belgique. Tu peux t’en passer, ce n’est pas vraiment un indispensable dans cette recette.

      N’hésite pas à revenir vers moi me dire ce que tu auras pensé de ce déo !
      Mélodie

      Reply
  11. Pingback: Un déo fait maison ! | Bidouille & Cradouille

  12. Annelor 28 novembre 2015 at 12:19

    Bonjour, je viens de réaliser la recette malheureusement je crois que bicarbonate est resté dans le fond, pourtant j’ai fouetté longtemps en laissant mon récipient dans un bol d’eau chaude pour bien avoir le temps de remuer avant que ça se fige…bon on verra au démoulage…

    Reply
    1. Mélodie 29 novembre 2015 at 19:27

      Pas eu ce problème, mais je ne me suis pas amusée à tourner mes produits au dessus d’un bol d’eau chaude… Je fais ça pour les crèmes avec de l’eau froid. Mais ici, je ne sais pas si c’est nécessaire…

      Reply
  13. Lucy 9 août 2016 at 10:38

    Salut!
    Ton article est super sympa! Je passais par là car en effet j’ai besoin d’aide: Je possède un baume déodorant mais malheureusement celui-ci a fondu car je l’ai laisse sous la chaleur du soleil du coups il a fondu, je m’en veux tellement de ne pas avoir fait attention! Je voudrais savoir si t’aurais une solution pour remettre ce baume a son etat normal, le solidifier ? stp
    Merci

    Reply
    1. Mélodie 9 août 2016 at 10:53

      Hello Lucy,
      Tu l’as déjà mis au frigo ou dans un endroit bien frais ?

      Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *