10 choses que vous ne savez probablement pas sur moi

J’ai envie de rendre ce blog plus personnel, en partager certains de mes projets. Alors, si on commençait bien et que je vous confiais 10 choses que vous ne savez probablement pas sur moi.

1. Quand j’étais ado, je rêvais de devenir architecte d’intérieur

Mais j’avais peur de l’examen d’entrée et j’avais tellement d’avis contraires autour de moi que j’ai fini par capituler. Parfois, je me demande si j’aurais été heureuse en tant qu’architecte d’intérieur. Autant j’aime le côté créatif, autant je ne suis pas du tout minutieus. Donc, calculer tout au millimètre près : horreur.

2. Je déteste le mensonge, les manipulations et les gens faux

J’aime les gens honnêtes. Je considère cela comme un signe de respect. Je déteste vraiment quand les gens me mentent ou tentent de me manipuler. Généralement, ça se sent à 1000 km à la ronde et j’ai toujours cette impression qu’on me prend pour une débile. Quand je le repère, cela casse complètement la confiance que j’ai pu accorder à la personne.

3. Certains proches me surnomment Fiona

Pourquoi Fiona ? Pour la référence à Shrek ou plutôt à sa femme : une princesse ogresse. Je ne suis pas vraiment une fille super raffinée. Je suis l’opposée de la fille soigneuse, très féminine. Même si à premier abord  on le pense, je déteste devoir faire attention à chaque détail pour être une femme parfaite : maquillage, coiffure, attitude. Boooring 🙂

4. Je voue un culte aux chips

Je crois que je pourrais me nourrir uniquement de chips. Pourquoi c’est toujours les meilleurs trucs qui sont les pires pour notre santé ? J’aime les chips « ribbles » au paprika (ceux plus épais et ondulés), les Bret’s au comté, les Lays au Bicky, les chips au romain,… Oh punaise, j’en ai l’eau à la bouche rien que de les énumérer ! haha

5. Je crois au karma

Vous me prendrez sans doute pour une folle, si vous n’y croyez pas du tout. Quand j’avais 13 ans, un groupe de filles s’est amusé à me harceler. Cela a duré plusieurs semaines ou mois, je ne sais plus. Ca a commencé par 2-3 filles que je connaissais pour s’étendre à un groupe bien plus grand et même des gens que je ne connaissais pas du tout. On m’a jeté un saut d’eau en pleine rue, pour le plaisir de se moquer de moi. On m’insultait en rue. On m’insultait pendant mon cours d’arts après l’école. Je n’avais plus aucun ami, ou presque, et cela a duré plusieurs mois. La cause était toute bête : une histoire de garçons et de jalousie. Je n’ai rien dit, je m’enfermais de plus en plus. C’est mon père qui après un temps s’est rendu compte de la situation et a pris les choses en main. Du jour au lendemain, je n’ai plus eu de problème.

Mais une chose m’a beaucoup aidé depuis : je crois au karma. Je refuse de faire du mal en retour, car je me dis que chacune de nos actions, qu’elle soit bonne ou mauvaise, nous reviendra. Fais du mal à quelqu’un et tu auras du négatif dans ta vie. Evidemment, je ne crois pas spécialement qu’un accident arrivera mais je me dis qu’à force de libérer des ondes négatives, on finit par devenir morose et attirer les mêmes personnes que soi. Je préfère donc m’entourer de personnes positives et bienveillantes. Cela ne veut pas dire pour autant que je me laisse faire… Mais je refuse de me venger, pour le plaisir de faire du mal en retour. Je crois plus en l’affirmation de soi et à la bienveillance.

6. J’ai parfois encore du mal à m’affirmer

Petite référence à mon article précédent sur la relation toxique que j’ai véçue : j’ai des difficultés à m’affirmer. Globalement, cela est lié au fait que je préfère faire passer les désirs et besoins des autres avant les miens. Quand on est mal entouré, c’est dangereux, car des personnes néfastes peuvent en profiter. J’ai suivi un coaching en affirmation de soi. Cela m’a beaucoup appris et je dois dire que je ne suis plus la même personne. Mais c’est un travail au quotidien. Quand vous changez en peu de temps, les gens ont du mal à s’y faire. Mais je préfère de loin la personne que je suis aujourd’hui (épanouie, sûre d’elle, affirmée) que celle que j’étais il y a encore quelques années.

7. Je rêve d’habiter au Canada pour quelques années

Parfois, je me dis que je ne pourrais pas faire toute ma vie en Belgique. Le pays est petit et pourtant il y a beaucoup de problèmes politiques, qui rendent ce pays un peu morose. J’aime mon pays mais parfois j’ai envie de tenter une aventure à l’étranger. Le Canada me plait beaucoup. Pour sa culture, ses paysages, ses opportunités professionnelles,…

8. Je préfère avoir quelques amis que de faire partie d’une bande de copains

Je n’aime pas faire partie d’une bande d’amis. Je pense que cela est lié à la mésaventure de mon adolescence que je vous citais plus haut. Je préfère avoir quelques amis qu’une horde de copains. Je me sens souvent mal à l’aise quand les groupes sont trop grands, je deviens alors très silencieux et j’ai du mal à prendre la parole. Du coup, je préfère m’entourer de 2-3 personnes et avoir de longues conversations avec eux.

9. J’ai tendance à tomber dans les pommes quand on me fait un piqure

Prise de sang, vaccins… Je dois toujours me préparer psychologiquement avant, sinon je tombe comme une mouche. Et je suis obligée de me cacher les yeux quand je vois une aiguille à la TV… Je n’ose même pas imaginer le jour où je devrai accoucher…

10. Si je gagnais à l’euromillions…

Je créerais ma propre boîte. Probablement une société de cosmétiques bio, un peu du même style que Honest de Jessica Alba.

 

<3 <3 <3

(Visited 125 times, 1 visits today)

2 Comments

  1. patricia cuisine 13 novembre 2017 at 13:29

    salut ma belle, je trouve ton changement superbe, tout comme toi je croie au carma, et je déteste les faut cul, les gens méchant !!! je ne me venge pas car comme je dit: la roue tourne !! je préfère avoir une seul et bonne amie que 10 qui te critique !! je n’est pas peur des piqûres, mais je m’en passe, enfin pour te dire : ne te laisse plus faire dit haut et fort ce que tu pense, bravo pour ton beau parcoure !! continue !! et pour ton poids , si tu es bien dans ta tète et ton corps c’est parfais bisous bisous

    Reply
    1. CrikCrak 14 novembre 2017 at 18:59

      Merci Patricia, ton message me touche beaucoup

      Reply

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *